logo sanovia france
MENU

Chaudière à condensation france

Fonctionnement :

La chaudière gaz à condensation fonctionne sur le même principe qu’une chaudière classique. Dans une chaudière conventionnelle, l’eau se trouvant dans le circuit du chauffage central est chauffée lors de la combustion du gaz naturel. Une chaudière gaz à condensation permet de profiter de  l’énergie qui se trouve dans les fumées lors de la combustion du gaz naturel, qui contiennent de la vapeur d’eau puisque celle-ci, lors de la condensation créé de la chaleur qui, sous forme d’énergie, va réchauffer l’eau de retour dans le circuit de chauffage. Ensuite les écoulements d’eau créés lors de la condensation (qu’on appelle condensats) sont ensuite évacués par le réseau des eaux usées.
Chaudière à condensation

Économie :

Lorsque une chaudière gaz à condensation est branchée sur un système de chauffage à basse température, le taux de rendement peut atteindre plus de 110 %, car elle va fournir plus d’énergie qu’elle ne va en consommer. Les factures énergétiques sont donc considérablement diminuées. Cette économie est due au fait que toute l’énergie contenue dans la condensation lors de la combustion du gaz naturel est utilisée à son maximum. Une chaudière gaz à condensation a également l’avantage écologique d’avoir moins d’être moins polluante car la production des fumées se fait à des basses températures, de l’ordre de 50°C, contrairement aux systèmes classiques qui montent jusqu’à 200°C.

Installation :

La chaudière gaz à condensation étant identique en apparence à une chaudière traditionnelle, l’installation se fait donc rapidement. Il sera possible également d’installer un ballon d’eau chaude par la même occasion. L’alimentation de la chaudière se fera par le réseau de gaz ou par une citerne de gaz individuelle.

Entretien :

L’entretien en France d’une chaudière gaz à condensation doit être obligatoirement effectué par un professionnel, et avoir lieu chaque année.

Cet entretien annuel pourra être effectué par un installateur de la société Sanovia.


 

L’avis de l’expert :

«Très important, afin d’optimiser la condensation, il faut faire attention au type de radiateur utilisé. Par exemple dans le cas des circuits dit ” haute température », le régime de température étant généralement de 70°C/90°C, et la température de retour habituellement supérieure à 60°C, il n’y aura pas de condensation.

Dans certaines régions françaises, il sera important de vérifier le type de système déjà installé car la plupart des habitations sont équipées de radiateur dit à  haute température. »

logo-devis-final

Vos coordonnées

 

Chaudière

 

Vérification